Les Bienfaits de l’Alimentation Saisonnière sur la Santé

avril 2, 2024
Articles | Nutrition

L’alimentation joue un rôle essentiel dans notre bien-être, et choisir des aliments de saison peut apporter d’innombrables bienfaits à notre santé. En accord avec le rythme naturel des saisons, cette pratique offre non seulement des saveurs plus riches, mais aussi des avantages nutritionnels qui peuvent avoir un impact positif sur notre vitalité générale.

Nutrition Optimale

L’aspect fondamental de l’alimentation saisonnière réside dans la recherche d’une nutrition optimale en harmonie avec les cycles naturels. Chaque saison apporte une variété d’aliments offrant ainsi une base solide pour soutenir la santé et le bien-être.

Comment la nutrition optimale s’intègre-t-elle de manière équilibrée dans une alimentation saisonnière ?

L’alimentation saisonnière s’aligne naturellement avec les cycles de la nature, ne nécessitant pas ou peu de pesticides et d’engrais artificiels. En optant pour des aliments cultivés localement et de manière saisonnière, on encourage des pratiques agricoles durables. Ces méthodes préservent la qualité des sols, la biodiversité et contribuent à la santé à long terme des écosystèmes agricoles. Il existe un rapport inverse entre les rendements productifs et la concentration en minéraux des plantes . Il s’agit de l’effet de dilution « qui est reconnue depuis longtemps. » A titre d’exemple :

  • Une pomme des années 80 contient 3 fois moins de fer et 5 fois moins de cuivre qu’une pomme des années 30.
  • Une carotte contient 4 fois moins de magnésium et de cuivre.
  • Un chou d’hiver contient 10 fois moins de potassium, etc.

La liste est longue et la situation ne s’est pas améliorée. Cela ne se limitent pas aux seuls minéraux ; il en est de même pour les protéines, les vitamines , les antioxydants…

« En apprenant à faire pousser des plantes plus grandes plus vite, celles-ci ne sont pas en mesure de suivre le rythme d’absorption des nutriments du sol ou de synthétiser les nutriments en interne », explique Donald R. Davis de l’université du Texas à Austin.

Plus les variétés cultivées ont des rendements élevées moins elles ont de nutriments.

Adaptation aux Conditions Saisonnières

Le système immunitaire est sans cesse mis à l’épreuve en réponse aux changements saisonniers et aux menaces spécifiques liées à chaque période de l’année. L’alimentation saisonnière prend naturellement cela cela en compte en offrant des aliments adaptés à ces conditions.

Avec l’automne, la nature ralentit progressivement en préparation de l’hiver. De même, notre alimentation se tourne vers des aliments plus substantiels, tels que les légumes-racines et les céréales complètes. Les épices chaudes comme le curcuma. Ces choix alimentaires offrent une stabilité énergétique, préparant le corps aux mois plus froids à venir.

En hiver, les journées plus courtes et les températures plus froides appellent à des aliments réconfortants et nourrissants. Les soupes chaudes, les légumes d’hiver et les sources de protéines de qualité aident à maintenir la chaleur corporelle et à soutenir le système immunitaire pendant les mois les plus froids.

Au printemps, les pousses d’ortie particulièrement riches en sels minéraux viennent reminéraliser et rebooster notre vitalité. Aussi, grâce à leur propriété dépurative, elles nous aident à éliminer les toxines accumulées pendant les mois d’hiver… et préparent notre terrain pour une énergie renouvelée.

L’été, l’abondance de légumes et de fruits comme les baies par exemple (cassis, myrtille, framboises, groseilles) riches en antioxydants nous permettent de nous protéger contre le stress oxydatifs induit par le soleil pendant cette saison chaude.

Respecter le rythme naturel des saisons dans notre alimentation revient à écouter les besoins changeants de notre corps. En honorant ce cycle, nous établissons une connexion plus profonde avec la nature qui nous entoure et favorisons une santé optimale tout au long de l’année. Adopter cette approche alimentaire consciente peut être un véritable acte d’amour envers soi-même et envers la planète.

Encourager l’Économie Locale et la réduction de l’empreinte carbone

En privilégiant les produits de saison, nous soutenons les agriculteurs locaux et les marchés régionaux. Ces choix alimentaires contribuent à maintenir la vitalité des communautés agricoles, favorisent la diversité des cultures et réduisent la dépendance aux chaînes d’approvisionnement mondiales. En conséquence, l’argent circule davantage localement, renforçant l’économie régionale.
La consommation d’aliments saisonniers issus de sources locales réduit aussi l’empreinte carbone associée aux transports à longue distance. Moins de kilomètres parcourus par les aliments signifient moins d’émissions de gaz à effet de serre. En privilégiant les produits cultivés à proximité, on contribue ainsi à la lutte contre le changement climatique et à la préservation de l’environnement.

Favoriser le Zéro Déchet

L’approche saisonnière conduit souvent à une utilisation plus judicieuse des ressources alimentaires. Les produits locaux et de saison sont souvent disponibles sans emballages excessifs, réduisant ainsi la production de déchets plastiques. En adoptant une alimentation saisonnière, on contribue à un mode de vie plus respectueux de l’environnement et orienté vers le zéro déchet.

Conclusion : Un Choix Impactant

Choisir une alimentation saisonnière va au-delà du simple acte de se nourrir. C’est un choix conscient qui a des répercussions positives sur l’économie locale, l’environnement et la durabilité. En adoptant cette approche, chacun devient un acteur du changement, contribuant à bâtir un système alimentaire plus éthique, résilient et respectueux de notre planète.

L’alimentation saisonnière va au-delà de la simple question du coût ; c’est une approche qui incite à la bienveillance envers soi-même, la communauté locale et l’environnement. En réalisant des économies financières tout en investissant dans sa santé, on crée un cercle vertueux où l’économie personnelle se marie harmonieusement avec la durabilité et le bien-être général. Adopter une alimentation saisonnière devient ainsi une démarche à la fois éclairée et bienveillante.

16 Commentaires

  1. Sylvie Gout

    Bravo pour cet article pein de sens.
    C’est une super idée !

    Réponse
    • sandrine navarrete masson

      Merci Sylvie pour votre retour

      Réponse
  2. Sabine Campion

    C’est un article plein de bon sens.
    Concrètement, je suis adhérente d’une association de paniers solidaires même si la production est à 36 km de chez moi. Les paniers de produits bio et locaux sont livrés aux adhérents du secteur en différents points de livraison. Les légumes sont cultivés par des personnes en insertion professionnelle.
    Il n’y a pas de marché de produits bio ou locaux proche de chez moi (sauf deux mois l’été). Par contre, je trouve en magasin à 10km de chez moi des produits bio et locaux.
    Cependant, je continue à manger des bananes bio qui voyagent par cargo…

    Réponse
    • Sandrine NAVARRETE MASSON

      Merci Sabine pour ton commentaire. Bien sûr on fait au mieux en fonction de nos besoins et nos possibilités

      Réponse
  3. Laurence Catinon

    Bonjour,
    Manger Vrai et Varié pour nos végétaux et surtout local ! Effectivement, ça coûte moins cher et c’est de la santé en plus avec le plaisir de cuisiner !

    Réponse
    • Sandrine NAVARRETE MASSON

      Merci Laurence pour votre commentaire. Il est vrai que cuisiner des produits de saison et locaux est plus motivant pour cuisiner.;la fraicheur ds aliments contribue à nous inspirer davantage

      Réponse
  4. Éloïse Garcia

    Un article informatif et inspirant sur l’importance de choisir des aliments de saison pour notre santé et l’environnement. En suivant ces conseils, nous pouvons non seulement savourer des produits frais et savoureux, mais aussi soutenir la durabilité de notre planète. Merci pour ces précieux conseils !
    Éloïse Garcia

    Réponse
    • Sandrine NAVARRETE MASSON

      Merci Eloïse pour votre commentaire. Il est toujours bon de se rappeler les gestes essentiels et important pour notre santé et la durabilité de notre planète !

      Réponse
  5. leboutte

    tout à fait d’accord de manger de saison et local.

    Miryane

    Réponse
    • Sandrine NAVARRETE MASSON

      Ravie que vous soyez d’accord Miryane ; )

      Réponse
  6. Taboureau Karine

    Merci pour cette discussion hautement intéressante à bien des égards : respecter la nature, notre nature et nos rythmes, remettre du lien avec nos producteurs locaux, remettre de l’humanité dans nos assiettes :-), s’aligner avec le rythme des saisons (la nature nous parle et nous montre le chemin de la santé mais nous ne savons plus l’entendre…) “combattre” chaque jour pour un retour à l’essentiel. De mon côté j’essaie de “tirer” les 2 primeurs de ma ville à s’engager vers le respect des saisons, sans succès… La demande est si forte, la plupart des gens veulent tout, tout le temps disponible. Quant au marché, la plupart des produit viennent de Rungis. Heureusement quelques producteurs locaux viennent parfois mais le succès n’est pas au rdv. Bref, je ne baisse pas les bras 🙂

    Par contre j’ai dû rater quelque chose car je pensais pouvoir assister en direct à cette discusion mais je n’ai pas vu la date dans le mail reçu. Je vois que la vidéo date du 2 avril et j’ai reçu le mail le 3 avril – merci de m’éclairer sur votre façon de faire pour la prochaine fois 🙂
    En tout cas, la vidéo est très bien et je vous remercie tputes deux pour votre temps et votre belle énergie.
    Bien à vous, Karine

    Réponse
    • Taboureau Karine

      “Bonjour Karine,
      Un grand merci pour votre retour précieux et pour avoir évoqué votre implication en faveur d’une alimentation consciente et en harmonie avec les saisons. Pour répondre à votre question à propos de notre discussion en direct, nous tenons à nous excuser pour toute confusion qui a pu survenir.

      Quant à votre interrogation concernant le dialogue en direct, nous sommes désolées pour toute confusion causée. Comme cet échange sort du cadre de nos formations habituelles, nous avons décidé de procéder à un enregistrement préalable de cette discussion, que nous avons rendu disponible sur notre chaîne YouTube. Cela permet à chacun d’accéder au contenu à son rythme et de s’informer sur l’alimentation saisonnière à tout moment. Nous envisageons de proposer des échanges en direct dans le futur et vous tiendrons informée à ce sujet. À l’avenir, nous prendrons soin de clarifier ce point dans nos annonces pour éliminer toute ambiguïté.

      Bien chaleureusement

      Sandrine NAVARRETE MASSON

      Ariane WEBMASTER du CENA

      Réponse
  7. Nard Marianna

    Merci pour la video!

    Pour ma part, j’achète mes légumes et les fruits directement chez un producteur bio tout près de chez moi et, de temps en temps, aux petits marchés locaux de ma ville. On a créé notre premier petit potager pendant le premier confinement et depuis, on le refait chaque année. C’est un vrai plaisir de travailler la terre, de voir les plantes pousser. Et la récolte, c’est juste magique! Il y a des plantes qui poussent très facilement (même sur un balcon), comme les radis roses, la roquette, le poivron ou les tomates cerises. avec ça, on peut déjà préparer une belle salade.
    Je ne sais pas si c’est dans le contexte, mais il est aussi bien de respecter la saisonnalité pour les fromages, les poissons et les fruits de mer.

    A quel adresse mail peut-on envoyer des recettes?

    Cordialement,

    Marianna.

    Réponse
    • Sandrine NAVARRETE MASSON

      Merci, Marianna, pour votre commentaire. Posséder un potager est vraiment idéal. Le lien que nous créons avec la terre et les aliments est incroyablement bénéfique à bien des égards !”Vous pouvez envoyer les recettes à l’adresse suivante : sandrine@cena-ecole-masson.fr
      A bientôt

      Réponse
  8. Marie Chetaille

    Merci pour cet article qui ajoute un critère important à la recherche de la qualité dans notre alimentation : on oublie trop souvent que l’humain est interconnecté à son environnement : bien sûr nous nous faisons parfois plaisir avec des produits bio cultivés un peu plus loin, mais je pense qu’il est vraiment important d’être pleinement conscient de notre lien avec la terre et ses produits…
    Une belle vidéo qui reflète bien l’esprit du CENA 🙂 Merci !

    Réponse
    • Sandrine NAVARRETE MASSON

      Merci beaucoup pour ton commentaire, Marie ! Oui, Il est essentiel d’intégrer de la conscience dans tout ce que nous faisons.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *