CENTRE D'ENSEIGNEMENT DE NATUROPATHIE APPLIQUÉE

  Notre équipe

ROBERT MASSON

Naturopathe

Co-fondateur de la naturopathie française (Quid 89)
Créateur de l’Eutynotrophie
Ex-enseignant faculté de médecine PARIS XIII, département Naturopathie
Prix international de la Paix au mérite des médecines naturelles 1990

SANDRINE NAVARRETE MASSON

Naturopathe
Directrice du C.E.N.A.

MARIELLE LLORCA

Secrétariat

ELODIE MAJESTER

Communication

  Nos partenaires

STEPHANE CLODY

Fort d’une expérience de nombreuses années en officine, Stéphane Clody est Consultant – Expert passionné en médecine naturelle. Il forme les professionnels de santé à l’utilisation de la Mycothérapie, mais aussi de la Phyto-aromathérapie et de la micronutrition.

SAMUEL GERRAND

Artiste danseur, coach-pédagogue, Samuel Gerrand est convaincu que le potentiel unique de chacun quand il est révélé est un facteur de réussite et d’épanouissement. Il aime soutenir chacun à retrouver le précieux qu’il a à offrir au monde. Samuel est aussi professeur de yoga, praticien MN certifié, il continue de se former aux outils de coaching en neuroscience, en Communication bienveillante et en méditation créatrice. Depuis sa rencontre avec Steven Rudolph en 2014,il participe à diffuser cette méthode en France.

  Témoignages

Nous tenions à vous remercier de votre enseignement...

Nous tenions à vous remercier de votre enseignement. Merci de nous communiquer votre savoir avec tant de passion et d’enthousiasme.

Merci infiniment pour la passion que vous m’avez communiquée et la qualité de votre enseignement. Ma vie est transformée, enfin une « Médecine Parallèle » qui satisfait un esprit cartésien.

Sébastien

Très beau texte de M. Masson. Son âme sensible et généreuse l’a conduit...

Bonjour Sandrine,
Très beau texte de M. Masson. Son âme sensible et généreuse l’a conduit sa vie durant à toujours rechercher à soulager autour de lui et offrir son énergie. Des années d’abnégation, de recherches, de travaux sans compter, c’est simplement remarquable. Il accomplit humblement et humainement une belle oeuvre haute en couleur ! Retrouver du temps et du sens à partager, dans notre société consumériste, est la voix que nous devons suivre pour mettre en pratique les précieux enseignements de votre école. J’espère à l’avenir être toujours fidèle à son éthique.
Belle journée,

Françoise

Juste un petit mail, avec du retard… pour vous remercier de tout coeur pour la belle soirée...

Cher Monsieur Masson et chère Sandrine,
Juste un petit mail, avec du retard… pour vous remercier de tout coeur pour la belle soirée à laquelle vous nous aviez invités samedi soir. C’était vraiment une joie de se retrouver tous ensemble avec vous autour d’une si bonne table. Merci aussi pour la qualité du séminaire du WE, c’était très intéressant. J’espère qu’il y aura d’autres compléments de formation pour vos anciens étudiants !
Merci pour tout ce que vous êtes, pour tout ce que vous donnez de vous, toujours sans compter et dans la joie de soulager, d’aider, de partager votre passion, de défendre vos convictions. Prenez bien soin de vous, et au grand plaisir de vous revoir à Paris ou peut-être en Belgique en 2009, si on avait l’honneur de pouvoir vous accueillir comme hôtes de prestige dans la nouvelle école de phytothérapie d’Ortis.
Bien cordialement,

Isabelle

Juste un petit mot pour te dire à quel point je suis content de ce super séminaire de mycothérapie...

Bonjour Sandrine,
Juste un petit mot pour te dire à quel point je suis content de ce super séminaire de mycothérapie. (…) J’attendais depuis longtemps ce séminaire, tu dois t’en souvenir, et j’ai trouvé bien plus que ce que j’étais venu chercher. Je te félicite toi aussi pour l’organisation, le choix de l’intervenant, ta touche personnelle et tout et tout… vraiment top !
Bon je pense que j’en ai pour des semaines à retravailler là dessus mais ça va être exaltant. Encore merci Sandrine, mille fois merci, ça m’ouvre des portes incroyables déjà pour moi, sur le plan digestif, cognitif et pour l’ostéoporose. (…).

Arnaud

L’occasion ne m’a pas été offerte de vous saluer hier car tout le monde apprécie votre présence...

L’occasion ne m’a pas été offerte de vous saluer hier car tout le monde apprécie votre présence et souhaite partager un instant avec vous. Alors malheureusement de manière plus impersonnelle, je tiens à vous remercier tout d’abord pour tous les efforts fournis à la concrétisation de mon projet de formation. A la disponibilité et l’écoute dont vous avez fait preuve ainsi qu’à la grande gentillesse qui émane de vous. Vous donnez sans compter et cette qualité de générosité vous honore.

Je tiens à remercier également Monsieur Masson pour ces cours magistraux couplés d’un humour rayonnant. Dispenser ces cours avec autant d’éloquence et de passion ont littéralement capter mon attention. J’ai adoré tous ces moments d’échanges, de rencontres qui vous galvanisent et vous emporte dans son sillage vers un lendemain bienfaiteur.

Mes propos ne sont en rien de la flagornerie mais simplement l’expression d’un grand sentiment de satisfaction.

Encore Merci à vous et à monsieur Masson.

Véronique

Merci Sandrine et aussi à Mr Masson pour ces deux années qui m'ont ouvert la voie...

Merci Sandrine et aussi à Mr Masson pour ces deux années qui m’ont ouvert la voie à d’autres possibilités.
Cela aura été une formation qui m’a beaucoup apporté.
Je suis content, mais quand même j’aurai pu mieux faire sur certaines questions… hahaha
Je vais continuer sur ces chemins tout en sachant qu’ils sont sans fin.
J’espère faire perdurer au mieux le savoir de Robert et le tien, d’être au service de cette déesse qui est la naturopathie et que celle-ci soit grandit à chaque actions que je porterai.

Cyprien

Merci beaucoup pour cette si bonne nouvelle (…).

EXTRAIT
Bonjour Sandrine,
Merci beaucoup pour cette si bonne nouvelle (…).
Ceci me conforte dans l’idée de poursuivre encore et toujours dans cette VRAIE médecine même si elle n’est pas encore reconnue. Il va falloir être plus forte et plus rusée que nos (…) autorités médicales mais je vais résister car je suis absolument convaincue du bien fondé de cette approche. Je le vis tous les jours avec les nombreux patients que je reçois. Grâce à vous et à Monsieur Masson j’ai pu comprendre des choses tellement fondamentales et tellement justes. Vous m’avez ouvert les yeux sur un savoir immense et tellement précieux et grâce à vous je n’ai plus à rougir d’être médecin mais je peux au contraire essayer d’en être digne. Ma pratique en est à jamais changée avec votre enseignement. Je sais que la route sera longue et difficile mais cela vaut tellement la peine pour tous nos patients…
J’espère du fond du cœur que nous resterons en contact car j’ai encore beaucoup de choses à apprendre à vos côtés et qu’il est important de se sentir soutenue. Alors s’il y a d’autres séminaires je suis partante
Encore mille mercis pour tout. Je vous suis si reconnaissante.

I.

Comme je l’ai dit à Mme Masson au téléphone il y a deux jours, j’ai feuilleté...

Chère Mme Masson, cher M. Masson,

Comme je l’ai dit à Mme Masson au téléphone il y a deux jours, j’ai feuilleté, la semaine dernière, le dernier livre que vous avez publié : La naturopathie foudroyée avant d’aller présenter mon école auprès de futurs potentiels élèves (…). J’avais réfléchi à ce que je voulais dire pendant la soirée et notamment aux critiques qui pouvaient être faites sur le milieu de la naturopathie et des écoles (avec l’accord de mon directeur). Il y en a deux à mon sens que je ne me suis pas privée de citer: la dérive ésotérique et le dogmatisme alimentaire. Au regard de vos pages, je me suis sentie fortifiée dans mon élan et tellement conquise que j ai fait de la pub pendant la soirée sans l’avoir encore acheté !!

Durant ma scolarité (…) (que j’ai vraiment bien aimé globalement), j’ai été très irritée par cette ambiance naturo qui se veut puriste, végétalienne et avocate de la cause animale. Parmi les élèves, il y avait des « talibans du végétal » qui s’érigeaient en être humains purs et sauveurs du monde, se sentant dans leur élément dans la formation. Ils faisaient d’ailleurs culpabiliser ceux qui ne suivaient pas leur régime alimentaire, ces impies qui n’adhéraient pas à leur noble cause. Il faut bien dire que les choses ne sont pas au point dans le milieu de la naturopathie. Les confusions entre quelques jours de jeûne et de diète aux légumes se confondent avec un mode de vie à adopter sur le long terme. Là réside le danger. Même moi qui suis une bonne vivante sur le plan alimentaire, je me suis vue influencée. Certains changements ont été pour le meilleur : bonne répartition des repas, mauvais mélanges évités, grignotages réduits, éviction de trop de sucres rapides au profit des fruits, réduction des laitages… Ces modifications ont permis la disparition de mon eczéma, des mycoses aux pieds, des crises d’hypoglycémie. Pour cela, ils ont donc été très bénéfiques. Mais le temps passant, je réduisais aussi les apports de produits animaux. Là-dessus s’ajoutait la mode du sans gluten où il fallait aussi supprimer le blé ce qui a commencé à grandement m’agacer car j’ai toujours eu besoin de ma ration de féculents pour travailler (beaucoup). Au bout de quelques mois, sont apparues les petites tâches de déminéralisation sur les ongles, les cheveux plus cassants et moins élastiques que d’habitude, les petits spasmes musculaires et quelques extrasystoles (mes analyses demeurant excellentes)… Nos cours insistaient sur les grands classiques de la naturopathie, le jeûne, les cures et la détox c’est-à-dire sur des thérapeutiques ponctuelles relayant ce que devaient être l’alimentation quotidienne à quelques chose d’annexe.

Personnellement, je commençais à m’ennuyer de toute cette nourriture monotone, de ces portions amoindries qui ne procuraient aucun plaisir, des potages ne me calaient en rien…Dieu sait à quel point je ne suis pas de celles qui sont rassasiées et opérationnelles avec une feuille de salade et un grain de riz ! Il n’était pas non plus question de scarifier ma vie sociale, mon steak-frites hebdomadaire et de voir mon énergie décroître (…) (pour un soit-disant mieux-être). C’est alors que je voyais aussi mon pauvre directeur venir s’inquiéter de temps à autres de certains qui avaient maigri pendant la formation. Après ces quelques signaux, je me suis dit qu’il y avait danger. Je n’ai pas tardé à acheter Diététique de l’expérience pour rétablir l’équilibre et mettre les « warning » avec tout le reste des enseignements qui parfois me hérissaient le poil…C’était il y a un an et depuis, ce livre reste une référence et la base de tous les autres.

En Septembre, ont également commencé mes cours de (…), une des premières interventions fut salutaire : celle d’une de nos profs (…) poussant un « coup de gueule » contre les naturopathes en déclarant : « C’est un CRIME d’enlever les céréales !! Surtout à un enfant en pleine croissance !!! » …Nous rapportant le cas de personnes revenant désespérément à leur médecin après avoir été mises sur le chemin du rachitisme et de l’anorexie par des naturopathes sectaires et intolérants.

Je ne sais pas si « la Naturopathie foudroyée » était sortie en septembre mais je n’ai eu le livre entre les mains que peu de temps avant de faire la présentation (…) et c’était le coup de pouce qui m’a confortée dans les critiques que je voulais adresser. Plusieurs personnes connaissaient l’ouvrage. Depuis, je l’ai acheté, je l’ai englouti en deux après-midis et j’espère que vous me le dédicacerez. Je me suis aussi abonnée à Rebelle santé il y a quelques temps, principalement pour lire votre page. Je me sens si proche de vous dans mon approche de la naturopathie. Donc, je voulais vous dire MERCI !! Vos livres sont une référence pour l’exercice de notre métier et pour notre argumentaire !! Merci pour vos convictions, vos témoignages et merci de remettre les petits naturopathes sur le droit et bon chemin de la chaîne alimentaire et du cycle de la vie !!

A., une Naturopathe (…) et disciple de Robert Masson !!

40dc6a1a07c9e1721cc1ef27bfef2e5fbb